Welcome home

Nous étions à peine arrivés lorsque l’une des hôtesses de l’aéroport internationale de Nsimalen s’est adressée à moi : « Madame, veillez suivre les escaliers ». Cette courte phrase a suffi pour me faire comprendre que je venais de déposer mes valises chez moi au 237. En effet, dans les aéroports traversés durant mon trajet, je n’avais emprunté jusqu’ici que des escalators. Cette dame aux allures de gazelle du Sahara a vite[…]