D’Alexandrie à Yaoundé, une histoire d’Hommes et de chats !

Dans les rues alexandrines, les hommes et les chats partagent leur quotidien. Pourtant chez nous, à Yaoundé, les hommes se partagent des chats au quotidien. À Alexandrie, les chats sont des rois !   Là-bas, les chats ont autant de droits que les hommes. Je dirais même que parfois ils en abusent. Dans les rues alexandrines, il est de coutume de voir des vieilles dames partager leurs repas avec des[…]

Le bouquet de la souteneuse !!!

Que vais-je faire de ma belle robe en pagne parsemé de dentelle que je viens de repasser ? C’est la première question qui m’est venue en tête lorsque j’ai rappelé Nyango suite à ses bips répétitifs. J’ai sorti la plus belle robe de mon dressing, après avoir déjà bien pris le soin de coiffer ma petite tignasse de Nappy que je suis et voilà que Nyango m’annonce que notre njoka[…]

Grippe aviaire : quand le malheur des uns fait le bonheur des autres

Un foyer de grippe aviaire décelé à Yaoundé. La radio annonce que le virus responsable de la grippe aviaire a été détecté en périphérie de Yaoundé au complexe avicole de Mvog-Betsi. Le constat d’une « forte mortalité de la volaille » du dit complexe en est, en effet la base. Elle précise a ce sujet que « près de 15.000 » volailles sur les 33.000 que dénombre le site sont décédés.

Entre jeunesse et innocence … !

Entre jeunesse et innocence j’ai payé le prix de l’inconscience ! Moi c’est Amélie,  étudiante en troisième année de licence à l’université de Yaoundé I. Le ciel vient de me tomber sur la tête et je ne sais où me mettre ! J’ai grandi dans une famille de huit enfants, où j’étais la benjamine. Depuis ma plus tendre enfance, je me suis toujours interrogée sur l’écart qu’il y avait entre[…]

Welcome home

Nous étions à peine arrivés lorsque l’une des hôtesses de l’aéroport internationale de Nsimalen s’est adressée à moi : « Madame, veillez suivre les escaliers ». Cette courte phrase a suffi pour me faire comprendre que je venais de déposer mes valises chez moi au 237. En effet, dans les aéroports traversés durant mon trajet, je n’avais emprunté jusqu’ici que des escalators. Cette dame aux allures de gazelle du Sahara a vite[…]